Un drôle de livre m'est parvenu. Rouge, très fin, quatre-vingt pages environs, écrit comme une chanson. Un titre étrange aussi: Le Jour où je serai Reine. Une histoire de maman qui s'envole, une ritournelle de la vie, le chant du cerveau qui part en confiture. Un livre qui va bien avec l'automne. Un livre qui rappelle que la vie ne tient qu'au fil du cœur avec un grand C. Comme le cerveau et le cul. Une tresse de ces trois C : la liane qui te tient debout. Un livre qui rappelle aussi...

Cet article provient du blog Semer des mots, regarder pousser des pages, récolter des livres, en prendre de la graine et Le Jardin Du Vent. Stéphanie est également auteur de Ce qui me tue, ou pas et Carrère, l'art et la manière de l'implicite.
Jetez aussi un oeil à cet article de Llalie sur son blog, Les maitresses sont... :

Lire la suite sur le blog ›