Trainer dans Paris en Août c'est comme manger des fraises tagada après dix ans pour cause de crise de foie…on redecouvre la saveur. Les puces de Saint ouen en sont la preuve, malgré les nombreux rideaux baissés : pas grave ! On profite des allées désencombrées pour parfaire des photos so clichées ! Les exposants ont le sourire aux lèvres, les prix se bradent plus encore.

Cet article provient du blog lhallu. Lhallu habite à Toulouse et est également auteur de Photo et Photo.
Lire la suite sur le blog ›