1917, Chemin des Dames. L’offensive de Nivelle qui envisageait de gagner Laon en 24h, s’enlise durant trois mois. Plus de 200 000 soldats français y trouveront la mort mais c’est le décès de l’un d’eux, le lieutenant Landry, qui intéresse l’armée. Pourtant, un cadavre de plus ou de moins... Mais il semblerait qu’il ait été assassiné. Tout accuse Antoine Jonas, surnommé Tranchecaille suite...

Cet article provient du blog le blog de Argali. Argali habite à Belgique et est également auteur de Challenge "A la découverte d'auteurs" et Art, Yasmina REZA.
Lire la suite sur le blog ›