Perrinpimpim et le crochet, c’est une histoire de pulsion et ça tourne souvent à l’obsession sur une période définie mais intense. En effet, je commence un amigurumi qui est souvent suivi de quelques fruits pour une dinette, un pouf et puis encore un amigurumi pour la route… Telle une droguée, j’approche alors du hangover/gueule de bois/tendinite et je range mes petits crochets pour un temps… Cet hiver, je les entendais faire `clic-clic` dans le pot de...

Cet article provient du blog Homemade Perrin Pimpim. Perrine habite à Montréal et est également auteur de Ma robe Plantain [de grossesse mais pas que] ! et Cardigan Goten.
Lire la suite sur le blog ›