Si, la semaine dernière, vous vous êtes lancés dans l’aventure de la fermentation avec Hermann, votre frigo abrite désormais une drôle de pâte pétillante et alcoolisée. Au dixième jour de l’expérience, le suspense, devenu presque insoutenable, touchera à sa fin. Vous allez enfin pouvoir faire votre premier gâteau Hermann ! Ma recherche initiale pour la recette du Hermann date déjà de quelques années et j’en garde de vagues indications griffonnées sur un bout...

Cet article provient du blog Le temps au jardin. Heike habite à Ceton et est également auteur de Bon débarras… et Trop de… temps : faites pousser un gâteau !.
Lire la suite sur le blog ›