M’éveiller. Chercher ton torse. Ne trouver que le vide. Mon cœur se brise encore et encore, la douleur ne se contente pas de peu, elle frappe, entaille, fait saigner, avec générosité. La souffrance me crie de t’effacer, tout serait plus facile sans cette image de toi qui me hante, qui me renvoie à ma fragilité.Et pourtant… Pourtant je n’ai pas envie de t’oublier. Pourquoi mener un combat contre les souvenirs ? Tous ces moments partagés qui définissent notre amour....

Cet article provient du blog Désir d'histoires. Olivia Billington habite à Namur et est également auteur de Des mots, une histoire : récolte 6 et Des mots, une histoire : récolte 5.
Lire la suite sur le blog ›