« J.E T’A.I.M.E » Je ne le dis pas souvent, voire jamais. A y réfléchir un peu plus longuement, je n’ai jamais avoué ce péché. Ce péché d’aimer ? Mais devant les traits de ton visage, devant tes dents du bonheur et ton sourire communicatif, j’ai eu envie, aujourd’hui, de te le faire savoir. Je te regarde et me rends compte de l’évidence, maintenant. Oui, « je t’aime ». Trois mots qui me brûlent la bouche, parce que souvent...

Cet article provient du blog Crevette D'ODouce. Retrouvez également son article Colle ta Crevette [avec Camaloon]* et Nu devant moi.
Lire la suite sur le blog ›