Qu'elle est étrange, cette cité ! Paradoxale, même. Et c'est peut-être ce qui, depuis des siècles, fascine les voyageurs qui y posent le pied. La Sérénissime a indéniablement du charme. L'eau de la lagune aux mille nuances de vert étincelant sous le soleil, cette masse liquide qui se fraie un chemin tortueux à travers le dédale de canaux qu'on a creusés pour elle, confère à Venise une atmosphère irréelle. On est fasciné par cette ville européenne unique en son genre (bien...

Cet article provient du blog les mots-oiseaux. Ioulia est également auteur de L'arbre du pendu et Croquer du miel.
Lire la suite sur le blog ›