Je suis colère. Ou tristesse. Ou révolte. Je ne sais même plus… Vous connaissez probablement déjà mon engagement pour une mode plus responsable. J’évite un maximum d’acheter des fringues neuves, je choisis des matières non dérivées du pétrole, je soutiens les petits créateurs locaux autant que faire se peut. Ce n’est pas grand chose mais, croyez-moi, si tout le monde faisait pareil, il y aurait moins de containers qui traversent les océans tous les jours....

Cet article provient du blog En passant par la Loren. Loren habite à Lille et est également auteur de Tenir le cap et Danser la vie.
Lire la suite sur le blog ›