Pourquoi ne pas venir visiter Vienne l'hiver ? Déambuler dans les rues recouvertes d'un épais manteau blanc, réaliser des bonshommes de neige en plein milieu du Burggarten, admirer les pentes enneigées du Kahlenberg, cela a son charme, même si les températures sont parfois rudes (auquel cas, c'est l'excuse parfaite pour aller s'abriter dans un café !). J'ai visité Vienne pour la première fois au mois de février et ça ne m'a pas du tout empêché de tomber folle amoureuse de la...

Cet article provient du blog Toujours être ailleurs. L. est également auteur de Portrait viennois #3 - Garance et Balade art nouveau à Saragosse.
Lire la suite sur le blog ›