thérapie associant la vitamine E, le sélénium et le soja ne prévient pas la progression de la néoplasie intraépithéliale prostatique de haut grade vers un cancer de la prostate, selon une étude présentée lors de la 104° conférence scientifique annuelle de l’American Urological Association. L’étude [1] confirme les résultats de l’étude Selenium and Vitamin E Cancer Prevention Trial (SELECT) et élargit la connaissance sur l’influence du soja sur le cancer de la...

Cet article provient du blog Maladies de Cancer. JALAL habite à PARIS et est également auteur de Les téléphones portable et le cancer et Quels jus de légumes contre le cancer.
Lire la suite sur le blog ›