Et c’est avec une larme d’émotion teintée d'un fort sentiment de fierté digne que je m’empressai d’accepter l’insigne honneur qu’on me fit en m’autorisant à torcher l’auguste fessier de l’impérieux Crottocul.

Cet article provient du blog Petit précis de Grumeautique. Nath est également auteur de Si La Palice avait lu Harry Potter... et L'amour vache.
Lire la suite sur le blog ›