Abou Lagraa est revenu au Théâtre de Chaillot pour y présenter sa dernière création Wonderful One, avec sa compagnie La Baraka. Cette pièce créée il y a deux ans explore l’être merveilleux dans un spectacle divisé en deux parties : un duo masculin puis un trio mixte, sur deux univers musicaux très différents dans une scénographie au cordeau signée Quentin Lugnier. Wonderful One exsude une atmosphère résolument humaniste et bienveillante, proposant une danse hypertonique dont...

Cet article provient du blog Danses avec la plume. Amélie habite à Paris et est également auteur de Conseil nutrition – Et si on arrêtait les régimes ? et Ballet du Capitole – Programme Forsythe/Dawson/Godani.
Lire la suite sur le blog ›